Le blog emploi des PME
Actualités, conseils dans la PMEsphère
Actualités

Focus sur le marché du travail français

| Par PMEjob
L'INSEE vient de publier, d'après les chiffres de 2014, sa photographie annuelle du marché du travail. Cela nous permet de vous présenter le bilan de cette belle année 2014 sur le plan de l'emploi et d'analyser son évolution depuis 5 ans...

Le marché du travail en France en 2014

La France compte 28,6 millions d'actifs au sens du Bureau International du Travail (soit les personnes de 15 ans et plus en emploi ou à la recherche d'un emploi), dont 25,8 millions en emploi et 2,8 millions sont au chômage (9,9% des actifs) et 22,2 millions d'inactifs.
Depuis 2005, la population active à augmenter de 1,34 million de personnes. Cette augmentation est notamment liée à l'allongement de la durée de travail (régime des retraites…) et l'accroissement du taux d'activité des femmes (51,9% en 2014 contre 50,5% en 2005).
Graphique 1 : Répartition de la population âgée de 15 ans et plus selon le sexe Répartition de la population française selon le sexe
Total Femmes : 26,5 millions / Total Hommes : 24,3 millions

La tertiarisation des emplois continue...

En 2014, près de 77% des personnes ayant un emploi, salarié ou non, travaillent dans le Tertiaire.
La tertiarisation de l'économie française continue donc de progresser : +0,7 point par rapport à 2013 et +1,9% en 5 ans.
Graphique 2 : Répartition de l'emploi selon les secteurs d'activités Répartition de l'emploi par secteur d'activité en 2014

Les disparités Hommes / Femmes

Si le taux d'activité des femmes continue de croître, il existe toujours des grandes disparités du taux de féminisation selon les secteurs.
Elles sont plus de 88% à travailler dans le Tertiaire (contre 66% des hommes) dont plus de la moitié dans l'administration publique, l'éducation, la santé et l'action sociale.
Le secteur où le taux de féminisation est le plus faible, avec seulement 11,3% est le Bâtiment.
L'Industrie compte un peu plus de 28% de femmes dans leurs effectifs.
Le secteur le plus proche de la parité est l'Hébergement/Restauration, avec 49,2% de femmes, suivi par le Commerce avec 47,1% de femmes.
Graphique 3 : Répartition dans l'emploi par sexe et par secteur Répartition de l'emploi par sexe et secteur en 2014
Ces disparités se retrouvent logiquement dans la répartition des sexes par groupe socioprofessionnel.
Les employés sont majoritairement des Femmes (plus de 76%) alors que la proportion d'Hommes est beaucoup plus importante dans la population des ouvriers (plus de 80%).
A noter aussi que seulement 34% des non-salariés et 40% des cadres sont des Femmes.
Graphique 4 : Répartition de l'emploi par groupe socioprofessionnel selon le sexe - en milliers Emploi par statut selon le sexe

Une création d'emploi insuffisante

En 5 ans, la création nette d'emploi se porte à seulement 110 000 emplois, exclusivement soutenue par l'emploi non-salarié. Le nombre de salariés ayant baissé de 40 000 alors que les non-salariés ont créé 150 000 emplois.
Dans le même temps la population active est passée de 28,3 millions en 2009 à 28,6 millions en 2014, soit une augmentation de 370 000 personnes.
Le résultat : 260 000 personnes de plus au chômage, soit 142 chômeurs de plus par jour / près de 6 personnes par heure !
Depuis 2009, c'est le tertiaire (dont notamment le secteur public…) qui maintient le nombre d'emploi. L'industrie ayant perdu près de 400 000 postes et le bâtiment plus de 150 000.
Les secteurs les plus porteurs, avec plus de 420 000 emplois créés, sont le secteur des Activités spécialisées, scientifiques et techniques (M) et Activités de services administratifs et de soutien (N).
Graphique 5 : Evolution de l'emploi par secteur d'activité entre 2009 et 2014 - en milliers Evolution de l'emploi par secteur d'activité entre 2009 et 2014

Une précarisation croissante

Si le CDI reste la forme de contrat largement majoritaire en France, nous pouvons constater depuis quelques années une précarisation de l'emploi, 280 000 emplois en CDI détruit depuis 2009.
Le recours aux contrats temporaires (intérim et CDD) croit toujours ainsi que le nombre d'emploi à temps partiel (18,9% en 2014).
Un autre phénomène est le nombre grandissant d'emploi non-salariés, plus 152 000 en 5 ans.
Graphique 6 : Répartition et évolution des emplois par contrat - en milliers Répartition des emplois par contrat en 2014

Conclusion

Depuis plusieurs années, malgré les « efforts » des différents gouvernements, de gauche comme de droite, le marché de l'emploi est en récession : 6 chômeurs de plus toutes les heures depuis 5 ans !
Il est donc temps pour nos chères têtes pensantes de réformer profondément le système. De réfléchir et de mettre en place un système créateur d'emploi même sans croissance, plutôt que d'attendre un hypothétique retour de cette dernière !

Source : Insee, enquête Emploi 2014 et 2009

Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre Nom :

Votre Email :

Site web :

Commentaire :