Le blog emploi des PME

Actualités, conseils... dans la PMEsphère

Conseils

Combien coûte un salarié ?

| Par Eric BESSOT
Que ce soit pour une embauche, pour préparer un business plan ou un budget, il est important de savoir combien va coûter un salarié. Je vous propose de découvrir comment calculer votre masse salariale (Salaires Bruts + Charges Patronales).
En aparté, je souhaite juste indiquer que je n’aime pas le terme « coût » pour un salarié, en effet je pense que tout bon chef d’entreprise doit toujours avoir à l’esprit qu’un employé est plus un investissement qu’un coût ! Mais pour connaître le retour sur cet investissement (ou sa rentabilité) nous devons bien connaître son coût…

Aparté fait, rentrons dans le vif du sujet !

Pour faire simple le coût d’un salarié est égal au salaire net + les charges salariales (soit le salaire brut) + les charges patronales + les autres charges.

Comment estimer les charges patronales ?

La somme des charges patronales (URSSAF, Assurance Chômage, Retraite, Taxe apprentissage / Formation continue…) représente environ 42% du salaire brut (attention si vous avez un taux Accident de Travail supérieur à 2%, ajoutez-y le delta).

Donc pour une première estimation vous pouvez tout simplement faire SALAIRE BRUT x 1,42 !

Mais, pour les salaires inférieurs à 1,6 fois le SMIC (soit 2 368 € en 2017), cela ne prendrait pas en compte la principale réduction de charges qui est la réduction patronale sur les bas et moyens salaires (dite « réduction Fillon »). Cette réduction peut atteindre la totalité des cotisations URSSAF, soit plus de 28,49% pour un salarié rémunéré au SMIC (dans tous les cas elle ne peut être supérieure au montant des charges patronales URSSAF).

Voici donc l’estimation du coût d’un salarié à temps plein, par tranche de salaire, en prenant en compte la réduction Fillon :
combien coute un salarie
Tableau 1 : Calcul des charges patronales et de la réduction Fillon en fonction du salaire
Attention, le calcul de la réduction étant basé sur le salaire annuel, pour lire ce tableau vous devez prendre le salaire fixe + toutes les primes soumises à cotisation du salarié sur 12 mois.

Comme vous pourrez le constater, du fait de la réduction bas salaire, ce que j’appelle « l’effet Fillon », l’embauche de deux salariés payés au SMIC (1480 € BRUT) coûte 20% moins chère qu’un salarié payé 2 fois le SMIC !
Cette réduction de charges n’a-t-elle pas engendrée, un effet néfaste sur l’augmentation et le niveau des bas salaires en France, ce que certains nomment la « trappe à bas salaires »

Quelles sont les autres charges ?

Pour un calcul encore plus fin, vous pouvez ajouter les autres charges/taxes liées au salaire ou induites par le recrutement, à savoir :

- La médecine du travail (70 à 80 € par salarié par an en moyenne)
- La mutuelle (qui deviendra obligatoire au 1er janvier 2016)
- Le coût de l’installation/maintenance de son poste de travail
- Les coûts de gestion (édition des bulletins de salaires…)
- Les coûts de recrutement (diffusion d'annonces / cabinet de recrutement...)
- Les éventuels titres restaurants
- Les éventuels frais de déplacement…

Et, pour les entreprises non soumises à la TVA, la taxe sur les salaires (de 4,25% à 20% selon le salaire).

Simuler le coût de vos salariés

Pour une estimation personnalisée (salarié à temps partiel…) des charges patronales, prenant en compte la réduction Fillon, voici un petit simulateur :

Salaire Brut Mensualisé :

Durée hebdomadaire de travail en heures :


Pour les fans de calcul voici la formule permettant de calculer le coefficient de cette réduction :

Coefficient = (T/0,6) × (1,6 × SMIC calculé pour un an/ rémunération annuelle brute-1).
« T » étant la valeur maximale du coefficient, à savoir :
Pour 2017 :
- 0,2809 pour les employeurs occupant moins de 20 salariés (FNAL à 0,10%)
- 0,2849 pour les autres (FNAL à 0,50%)
Pour 2016 :
- 0,2805 pour les employeurs occupant moins de 20 salariés (FNAL à 0,10%)
- 0,2845 pour les autres (FNAL à 0,50%)


Les différents calculs ne tiennent pas compte du Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi (CICE), qui peut vous permettre de récupérer 7% du montant des salaires ne dépassant pas 2,5 fois le SMIC (soit 3 700 € Brut par mois en 2017). Le CICE étant un avantage fiscal qui équivaut à une baisse des charges sociales et donc du coût de la main d'oeuvre…

Commentaires

De Rostoll le

Mon fils a négocié une rupture conventionnelle mais son employeur veut qu'il démissionne Si il a une paye à zéro euros doit il payer les charges de l'employeur ? Réponse de Eric - PMEjob : PAS de salaire = PAS de charge Les charges étant calculées sur un % du salaire

De eddi le

Je souhaite savoir doit on ajouter les CP au salaire ? Du coup pour un salaire brut de 2000€ = 24000€ brut annuel, avec les congés payé ça fait 26000€ ? Merci Réponse de Eric - PMEjob : Non, le calcul du dixième auquel votre calcul fait référence est sur l’indemnisation des CP. Donc le delta entre l'absence et l'indemnité peut-être au maximum, pour 24000€ par an, de 92€ + Charges patronales. Mais oui, si aucune prise de congés et paiement à la fin d'un contrat avec les droits plein ! Alors il faut ajouter une ICCP (Indemnité Compensatrice de Congés Payés) de 2400€ + Charges Patronales.

De Eric - PMEjob le

Bonjour Jennifer, En effet, pour un salaire BRUT équivalent un temps partiel va revenir plus cher qu'un temps plein. Ceci est lié à la Réduction générale des cotisations patronales (ex-réduction Fillon) qui est fonction du TAUX HORAIRE et non du salaire brut total. Cette réduction est décroissante. Donc plus le taux horaire est élevé et plus la Réduction est faible, soit plus de charges patronales. Cordialement

De jennifer le

Bonjour, Je ne comprends pas pourquoi un employé à temps partiel coûte plus cher à l'employeur a 100% à 1664.97 euros le coût est de 2000 € environ et à 80% 2300€???

De Rapaud le

Je cherchais une réponse claire, en moins de 5mn vous me l'avez apportée ! C'est pro, efficace et effectivement vos échanges avec les internautes sont d'un rare respect. Bravo et merci pour votre action

De Eric le

Bonjour Annie, Dans votre cas le "coût" serait entre 1 850 € et 1 950 € (déduction faite de l'aide). En effet pour un salaire de 1660/mois pour 21H/semaine, le salaire chargé serait d'environ 2 350 €. Le parcours emploi compétences étant prescrit dans le cadre de CUI-CAE (contrat aidé), pour une durée de 9 à 12 mois et 20 à 26 heures hebdomadaires. En Ile-de-France, le montant de l’aide accordée varie de 45 à 60 % du SMIC (soit entre 400€ et 540€ dans votre cas). Cordialement.

De Annie le

Pour un salaire brut de 1660€/mois (temps partiel 21h/semaine) , pouvez-vous me dire quel serait le coût pour l'employeur dans le cadre d'un parcours emploi compétences à Paris ? Merci !

De Antoine le

Exactement ce que je cherchais c'est parfait ... et j'admire la courtoisie de la réponse au commentaire

De Eric le

Pascal, dans votre cas le "coût" de votre salarié est bien d'environ 1 700 €. Dans votre calcul vous prenez les charges payées + salaire brut. Or dans notre simulation nous ne prenons en compte que les charges patronales, les charges salariales étant incluses dans le salaire BRUT. Donc dans votre calcul pour retrouver le coût réel de votre collaborateur, vous devez faire SALAIRE NET VERSÉ + CHARGES PAYÉES. Soit environ 1200 € net + 350 + 150 = 1700 € ! Cordialement

De Pascal le

Ce n'est pas du tout correct ! Ou bien je me fais avoir. J'ai un salarié au SMIC (environ 1500 euros brut) et je paie environ 350 euros à l'URSSAF+ 150 euros caisse de retraite.

De Joyeux le

Remarquablement limpide. Merci!

+ Ajouter un commentaire

Votre Nom :

Votre Email :

Site web :

Commentaire :